Grand AngleN° 14 - Septembre 2011

> Dossier

Un centre régional majeur pour Capgemini


Capgemini représente plus du quart des emplois concentrés à Euratechnologies, soit 350 sur 1 500. Le groupe en compte 120 000 à travers le monde mais « seulement » 10 000 sont concernés par la construction et la maintenance des systèmes d’information. C’est cette activité que Stéphane Zantain supervise à Lille, Nancy et Paris – l’entité Nord.
« Euratech est un des grands centres régionaux de Capgemini, et un des vrais sites de croissance grâce à la position géographique et au dynamisme local : 50% de l’activité concerne la grande distribution. D’ici on peut travailler avec la Belgique – c’est un axe à développer – et Paris. » Capgemini appartient au club des tout premiers arrivés, avant la livraison de Le Blan-Lafont, « un lieu marquant qui participe à l’image de marque« . Le responsable Nord, « grand fan d’Euratech« , estime que c’est « un fantastique choix politique, mais on est aux prémices, il y a encore beaucoup à faire« . Il nuance son enthousiasme en pointant le problème de l’accessibilité et en regrettant l’absence de l’université. Mais Stéphane Zantain entend tirer parti des avantages du lieu, en développant notamment les partenariats avec les entreprises voisines : « On ne le fait pas assez, reconnaît-il. L’intérêt pour nous, c’est le côté start-up, à fond sur l’innovation, et pour les autres notre capacité à gérer des projets complexes et à pouvoir entrer chez les grands comptes. » Un des sujets importants : l’e-commerce. « Ce qu’on voit, c’est la partie émergée de l’iceberg, la difficulté n’est pas là. On a un vrai rôle d’intégrateur à jouer, avec une capacité à gérer le multicanal. » A bon entendeur…