Actus

> Actualités

Conjoncture : un mieux sensible en mars selon la Banque de France

Le 14 avril 2017


L'enquête mensuelle de conjoncture de la Banque de France en mars en Hauts-de-France affiche une nette accélération dans le secteur industriel, tandis que les services confirment la tendance favorable enregistrée depuis un an.


logo banque de france

 

 

 

L’industrie régionale s’inscrit dans une tendance nationale favorable avec un bon niveau de commandes. En revanche, la répercussion de la hausse des prix des matières premières n’est que partielle sur les produits finis, et les trésoreries sont « juste à l’équilibre ». Les industriels anticipent une nouvelle hausse d’activité (notamment dans l »agroalimentaire ou l’automobile) et même des effectifs à court terme. Néanmoins le secteur des équipements électriques et autres machines ne bénéficie pas de ce rebond industriel, ainsi que le secteur textile -habillement, dont la production a « nettement reculé en mars », après trois mois de hausse.

 

Recul dans le transport-entreposage

 

Dans le domaine des services, la croissance globale a légèrement accéléré, sur la tendance nationale, avec de nouveaux recrutements. Les prix ont baissé mais les trésoreries demeurent satisfaisantes, affirme la Banque de France. On relèvera notamment la vigueur confirmée du numérique et de l’information, à tous les indicateurs sont au vert, les effectifs à la hausse, les trésoreries « confortables » et de bonnes perspectives. L’hébergement-restauration retrouve une courbe positive après trois mois de baisse. A l’inverse, le secteur du transport et entreposage qui avait bien performé les derniers mois, a reculé en mars, avec en outre une baisse des prix, et du même coup, des tensions sur les trésoreries eds entreprises. Néanmoins, les dirigeants sont plutôt optimistes à court terme.

Enfin, l’univers du BTP affiche une nouvelle hausse d’activité sur le dernier trimestre, aussi bien dans le bâtiment que dans les TP. Les carnets de commande sont jugés satisfaisants, et les chefs d’entreprise anticipent une poursuite du redressement de l’activité dans les prochains mois.