Grand AngleN° 5 - octobre 2010

> L'enquête

Le pari de KIC


Promoteur en immobilier d'entreprise depuis 20 ans sur la région et Paris, KIC s'est positionné sur le logement en 2005. Cette entreprise familiale a remporté le tout premier concours du Raquet et obtenu son permis de construire en juin 2010.


 » Nous avons pris le parti pris d’aller plus loin que le cahier des charges « , explique Cédric Delelis, directeur général de KIC: le projet sera donc BBC, alors que le cahier des charges imposait  » simplement  » la très haute performance énergétique.
Cette entreprise de 15 salariés et de 20 M€ de chiffre d’affaires a relevé un énorme défi.  » Vous avez un projet ambitieux, nous avons une ambition pour ce projet « , a-t-il développé auprès de la communauté d’agglo du Douaisis.

« On a essayé d’apporter à la CAD la vision de l’acquéreur « .
Cédric Delelis sent pointer un véritable tournant dans le monde de l’urbanisme.
Un changement de générations, les conséquences de la crise ? Un peu tout à la fois. Mais il reconnaît qu’  » un promoteur qui discute avec une collectivité publique, c’est quelque chose de nouveau ! « .
 » Les programmes immobiliers ont trop longtemps été conçus pour des investisseurs et pour de la défiscalisation. Les dégâts ont été considérables , même si cela a permis de soutenir la profession. Il est temps désormais de toucher le propriétaire résidant « .
Tous les programmes actuels développés par KIC vont dans ce sens : livré dans quelques jours, le Park Odile à Lambersart sera parmi les tout premiers projets BBC livrés dans la région.

Il travaille déjà sur une nouvelle zone dans le quartier du Raquet pour la livraison de 18 maisons individuelles et 25 appartements.  » Nous adapterons notre première expérience, ce sera un projet plus rationnel à un prix plus compatible « , confie-t-il.
Car dans le premier projet, KIC a dû comprimer ses marges.  » Mais, il fallait faire la preuve « .