Actus

> Actualités

L’association Seine Nord Europe affirme sa «vigilance» après les déclarations de Mr Valls

Le 2 octobre 2014


Si l'association d'élus se félicite de la position affirmée par le Premier ministre à Arrras, elle se veut très vigilante jusqu'au "point d'irréversibilité" du chantier fluvial du siècle.


 

 

L’association Seine Nord Europe, qui rassemble les collectivités locales autour du grand projet fluvial, affirme aujourd’hui sa « vigilance » après l’enthousiasme unanime des décideurs depuis quelques jours. Le Premier Ministre a en effet affirmé haut et fort lors d’un déplacement à Arras le 25 septembre « l’engagement total » de l’Etat pour ce « grand projet structurant ». L’association se félicite vivement de cet affichage public ainsi que de la nouvelle mission de coordination confiée au député de Maubeuge Rémi Pauvros. Néanmoins, l’association présidée par Philippe Marini, sénateur-maire de Compiègne et candidat malheureux à la présidence du Sénat, appelle à « un devoir de vigilance par rapport au franchissement des prochaine étapes clés. » A commencer par le dépôt officiel de demande de subvention à l’Union européenne d’ici au 26 février, puis la déclaration d’utilité publique modificative, puis la constitution de la structure de maîtrise d’ouvrage du projet. « L’important est d’atteindre au plus vite le point d’irréversibilité du projet, avant le lancement des travaux prévus en 2017, année des prochaines élections présidentielles », analyse Philippe Marini. L’association indique qu’elle entend poursuivre sa mobilisation autour du projet et jouer un rôle de facilitateur pour ce barreau de 106 km qui fait figure de maillon manquant dans le maillage du réseau fluvial européen à grand gabarit.