TerritoiresEdito- n°61-mai 2016

> Développement public

L’agglo lensoise veut créer une filière sport-santé bien-être


Liévin. L'interco relance une idée ancienne de filière d'économie du sport, à travers un appel à projets pour faire émerger 10 start-up.


vivalleyLes déboires autour de la rénovation du stade couvert de Liévin n’ont pas découragé élus et acteurs économiques. Dans la dynamique d’Euralens, la communauté d’agglomération Lens-Liévin (CALL), Aditec , la CCI Artois et la Région ont décidé de structurer un nouveau cluster dédié au sport bien-être et santé. « Vivalley », c’est son nom, vise à encourager le développement de services innovants en associant les entreprises et la faculté des sports de l’université d’Artois pour répondre aux besoins de la population locale. « Le but c’est d’être présent au démarrage de cette nouvelle filière et de donner des débouchés aux jeunes en formation», lance Sylvain Robert, président de la CALL. L’agglo revendique son statut de pôle d’excellence sportif avec des équipements tels que le stade couvert et le centre régional d’accueil et de formation.
10 projets lauréats
Les partenaires viennent de lancer un appel à projets auprès des entreprises innovantes et créateurs d’entreprises qui ont jusqu’au 8 juillet pour déposer un dossier. Un jury délibèrera en septembre pour distinguer dix projets lauréats qui seront ensuite hébergés dans les locaux du Stade Couvert. Aditec Pas-de-Calais, organisme d’accompagnement des entrepreneurs, les assistera dans la conduite de leur projet et la définition de leur stratégie de développement. Coût de l’opération : 50 K€.

Dans un second temps, un bâtiment dédié pourrait sortir de terre dans la zone du Stade couvert et de la faculté des sports. « La CALL maîtrise plus de 5 hectares sur ce secteur. Nous travaillons dès à présent à la création d’un marché immobilier, un lieu qui pourrait servir d‘écloserie à des petites entreprises», annonce Laurent Duporge, premier vice-président de la CALL en charge du développement économique. Ce bâtiment totem, de 1500 m2, servirait donc à la fois d’incubateur et de service d’accompagnement.

Vivalley s’ajoute à la liste des clusters créés dans l’agglo lensoise à l’instar de Louvre Lens Vallée, Ekwation du Cd2e de Loos-en-Gohelle ou encore le cluster senior.

E.V.