Actus

> Actualités

La Redoute entre dans le giron des Galeries Lafayette

Le 31 août 2017


La chaîne de centres commerciaux annonce son intention d'acquérir 51% du capital de l'enseigne roubaisienne. Une première étape avant un rachat total.


Crédit: Sebastien Jarry

Crédit: Sébastien Jarry

 A la surprise générale, le Groupe Galeries Lafayette (14 000 collaborateurs et 3,8 Mds€ de chiffre d’affaires) vient d’annoncer une prise de participation, via sa holding Motier, de 51% dans le capital de l’enseigne roubaisienne de vente par correspondance. L’opération devrait se finaliser dans les prochains mois – après avis du CE et autorisation des autorités de la concurrence- avant une acquisition de la totalité du capital à terme.

Ce rapprochement inattendu devrait générer des synergies bénéfiques pour les deux parties. « Demain, on sera capable de retirer des commandes par exemple passées sur La Redoute.fr peut-être dans un magasin Galeries Lafayette de province. Inversement, l’offre Galeries Lafayette, je pense à la joaillerie ou la maroquinerie, pourra être présente sur le site La Redoute.fr« , expliquait vendredi au micro de TF1 Eric Courteille, co-président de l’enseigne roubaisienne depuis 2014 au côté de Nathalie Balla. Les deux enseignes ambitionnent ainsi de « faire émerger un nouveau groupe leader du commerce physique et digital , spécialiste de la mode et de la maison, aux racines françaises au rayonnement international« , explique Philippe Houzé, président du directoire du groupe Galeries Lafayette .

Nathalie Balla et Eric Courteille restent aux commandes et comptent bien s’appuyer sur cet adossement, qu’ils affirment sans impact sur l’effectif actuel de 2000 salariés, pour accélérer le développement de l’enseigne. A la fois à l’international mais aussi via l’ouverture de showrooms connectés. Les deux dirigeants visent le milliard d’euros de chiffre d’affaires à l’horizon 2021 contre 750 M€ en 2016.

L’annonce marque un nouveau rebondissement dans l’histoire mouvementée de La Redoute . Et une forme de reconnaissance pour la stratégie adoptée depuis le rachat de l’enseigne pour l’euro symbolique au groupe Kering en 2014 à la suite d’un PSE sans précédent. Depuis lors, la nouvelle direction a investi 50 M€ pour moderniser son outil logistique et abandonner son ancien site de La Martinoire pour sa toute nouvelle plateforme robotisée Quai 30 de Wattrelos. L’offre s’est développée dans le m-commerce et l’univers de la maison. Des nouvelles orientations qui ont permis à La Redoute de se remettre à flot et d’attirer désormais 9 millions de visiteurs par mois.