TendancesN° 5 - octobre 2010

> Des hauts des bas

L’automobile emboutie


On savait que la crise avait frappé durement l’industrie automobile. L’enquête de l’Insee complétée par les chiffres de la DIRECCTE montre l’ampleur du choc. Les huit usines  » constructeurs  » de la région n’ont perdu  » que  » 1000 salariés entre 2008 et 2007, grâce à la variable des intérimaires, très sollicitée, ainsi que le recours considérable au chômage partiel (9 millions d’heures autorisées en 2009, et encore 6,4 millions sur les 8 premiers mois de 2010) mais la filière a dans son ensemble perdu 5000 postes en un an (-11%, par rapport à une baisse de l’emploi sur la même période de -0,4%). Le chiffre d’affaires de l’automobile régionale a par ailleurs fondu de 18 à 15 milliards d’euros, tandis que les dépenses d’innovation se sont effondrées de 2,3% en 2007 à 0,7% du PIB.