Actus

> Actualités

France Insoumise tire à boulets rouges sur le canal Seine Nord

Le 3 octobre 2017


canalseine

 

 

Le parti de Jean-Luc Mélenchon s’est fendu mardi d’un communiqué  signé Adrien Quatennens, François Ruffin et Ugo Bernalacis manifestant une opposition résolue au projet de canal Seine Nord. Une prise de position très politique, au moment même où Xavier Bertrand et plusieurs centaines d’élus avaient marqué leur attachement à ce projet à Amiens, lors de la venue du Président de la République. La proposition des collectivités et de Xavier Bertrand de régionalisation du canal semble du reste en très bonne voie, le président de Région ayant en outre été élu le matin même nouveau président de la société de projet du canal.

 

« gabegie financière et écologie du bulldozer« 

 

France Insoumise dénonce «  la gabegie financière, les retombées socio-économiques très largement surestimées, le coût environnemental et l’écologie du bulldozer »pour un projet jugé « mal ficelé ».

Les élus FI se déclarent surpris « que dans un contexte d’austérité et de coupes budgétaires touchant l’ensemble des services publics, la plupart des acteurs locaux se disent prêts à financer un projet inutile ». Plus qu’inutile, ils décrivent dans le canal un projet dangereux au regard de l’environnement, avec la destruction de 1900 ha de terres agricoles, et de l’emploi, l’infrastructure étant supposée favoriser l’emploi à Rotterdam. Les trois députés France Insoumise n’hésitent pas à demander l’abandon du projet et la réaffectation des crédits vers des dépenses « utiles aux habitants ». Une prise de position manifestement destinée à « faire le buzz » le jour de la venue du président de la République à Amiens.

Olivier Ducuing