Actus

> Actualités

Eurasanté prime 4 professionnels de santé novateurs

Le 13 octobre 2016


La nouvelle moisson du concours 2016 des professionnels de santé fait ressortir 4 lauréats dont un picard.


 

Pour la quatrième fois, Eurasanté a organisé son concours des professionnels de santé, visant à faire émerger des innovations de la part des praticiens et pas seulement de la recherche ou de l’entreprise. « Il s’agit de stimuler la créativité des professionnels de santé et de les accompagner », explique Didier Delmotte, ancien DG du CHRU et actuel président du GIE Eurasanté. Le cru 2106 aura suscité 14 dossiers de candidatures, dont quatre sont primés. A noter que l’un d’entre eux émane de la Picardie.

Antoine-Xavier Malliopoulos, coordonnateur de santé à la Fondation Hopale, travaille à l’élaboration d’un logiciel de RH capable de faire communiquer les outils préexistants dans les différents services mais qui ne communiquent pas entre eux. L’enjeu est considérable puisqu’il s’agit d’optimiser les ressources en fonction des besoins réels des établissements. Pierre-Yves Carlier, masseur kinésithérapeute veut quant lui développer une application mobile permettant aux patients de poursuivre les exercices après la séance. Le modèle serait gratuit pour les patients, payant pour les kinés.

Jacques Macquart, infirmier libéral à Boulogne/mer, porte quant à lui un projet déjà au stade du développement, à savoir le lancement de compresses en lin, aux vertus anallergiques et antiseptiques. Un premier lien avec le cabinet spécialisé Texilis semble prometteur, alors que Jacques Macquart relève que 20% des patients font des allergies aux compresses d’origine chimique. Le prix de diffusion serait en outre concurrentiel.

Enfin, last but not least, Olivier Ganry, interne en chirurgie du CHU d’Amiens développe un projet spectaculaire d’amélioration des procédés de reconstruction chirurgicale des visages via un protocole de modélisation. C’est en outre son sujet de thèse. Les gains en temps et en argent pour les services de chirurgie concernés pourraient être très substantiels.