EntreprendreECO121 - n°50 - Avril 2015

> TRI

Emballage 100% végétal : CVP révolutionne le marche


La Pme de Linselles, conceptrice d’emballages pour la santé, la chimie, l’alimentaire et la cosmétique, crée des flacons à partir de matière première végétale.


Vous ne verrez aucune différence entre les deux bouteilles. Elle est pourtant de taille. L’une est fabriquée à partir du pétrole, l’autre à partir de la canne à sucre. Elles promettent les mêmes caractéristiques : résistance, non altération du contenant, poids, même circuit de valorisation. Identique, on vous dit ! Baptisée So green, la marque conçue par CVP Packaging propose des emballages « 100 % végétal ». Un pari initié par Jean-Michel Lehembre, PDG de cette PME de 25 personnes pour 8 M€ de CA. « Nous par- tons de la fin de vie des emballages pour ne mettre sur le marché que des produits qui ont une ou plusieurs solutions de valorisation ». En 2012, alors qu’il souhaite réduire son empreinte carbone, il découvre la canne à sucre lors d’une mission de prospection au Brésil. Une ressource renouvelable contrairement au pétrole utilisé pour les plastiques classiques. Son polyéthylène vert permet de réduire d’au moins 110% les émissions de CO2, la canne à sucre captant le gaz carbonique. Côté consommateur, rien ne change : sa bouteille de shampoing biosourcée est recyclable dans les circuits traditionnels. Pour son innovation, CVP a reçu le Trophée de l’économie responsable du réseau Alliances, le prix éco-conception AVNIR et CCI GrandLille et la certification Afaq Eco-Conception. Et Jean-Michel Lehembre ne compte pas s’arrêter là dans sa démarche qui s’inscrit dans la Troisième Révolution Industrielle.

 

Cradle to cradle
Sa feuille de route prévoit de se rapprocher du « cradle to cradle », le recyclage à l’infini. Pour abaisser encore de 10% le poids des emballages et transformer les déchets des uns en matières premières des autres. Si son plastique vert ne représente encore que 3% du C.A, le dirigeant membre de l’Institut Français des Matériaux Agrosourcés (Ifmas) et du pôle de compétitivité Maud espère booster cette part à 50% à horizon 2020. CVP, l’une des seules entreprises françaises à mesurer l’empreinte carbone de chacun de ses emballages, poursuit cette année sa conquête de nouveaux marchés. Elle lance CVP Benelux avec une première équipe de 3 personnes. Elle vient par ailleurs d’investir 1 M€ dans un tout nouveau bâtiment dans la zone des voiles à Wambrechies. « Nos locaux n’étaient plus en cohérence avec ce que nous faisons. Nous avons donc travaillé sur la base de l’éco-fonctionnalité. Notre bâtiment HQE disposera notamment d’un espace réunion disponible à la location », indique le PDG. Déménage- ment imminent, avec certainement, des cartons recyclés.   

J.D.