Actus

> Actualités

Crédit Agricole : un très bon millésime 2017

Le 1 février 2018


La banque verte a réalisé une activité commerciale historique avec 5 milliards d'euros de nouveaux crédits et voit ses résultats nets s'envoler de 10,6%


 

photo Yves Delattre

photo Yves Delattre

 

 

Si les résultats des banques traduisent la reprise de l’activité économique, ceux du Crédit Agricole Nord de France en 2017 ne laissent pas de doute sur ce retour à meilleure conjoncture. Des résultats « qui soulignent la résilience de notre modèle », se félicite le président Bernard Pacory, relevant les 5 milliards d’euros mobilisés l’an dernier dans l’économie régionale, un niveau historique.

Principal constat sur l’exercice écoulé, une activité commerciale intense. L’encours de crédit à la clientèle croît de 8,6% en un an pour atteindre les 22,2 Mds€, dont 13,6 milliards pour le seul habitat, qui a connu une année particulièrement active (+11,5%). « L’activité n’a jamais été aussi dynamique en matière de crédit habitat », souligne ainsi Frédéric Baraut, directeur général adjoint. Dans le secteur des professionnels et TPE (en deça de 3 M€ d’activité), les financements ont progressé de 39% à hauteur de 407 M€. Même le secteur agricole, sinistré l’an dernier, repart avec une hausse des financements de 10% (327 M€).

 

100 M€ d’investissement dans les agences

 

Les charges de fonctionnement ont augmenté de 4,5% l’an dernier, traduisant un fort niveau d’investissement tant pour digitaliser les activités que pour rénover les agences, et un gros effort de formation (8% En 2018, la banque projette de rénover 70 agences, un investissement qui s’établit entre 0,5 M€ et 1 M€. Au total, 100 M€ doivent être investis dans le réseau en deux ans et demi, indique François Macé, directeur général de la banque.

Autre satisfaction, le retour à l’équilibre du pôle immobilier, diversification engagée il y a dix ans. Cette activité dégage désormais un résultat de 1,8M€ contre une perte de 2,1 M€ un an plus tôt.

La contribution des autres pôles au résultat consolidé de la banque porte sur 146,4 M€ pour le pôle bancassurance (contre 134,2 M€ en 2016), 8,1 M€ pour le capital investissement (8,6 M€ en 2016), 3,4 M€ pour le pôle Foncière de l’Erable, très présent à Euralille et Euratechnologies (contre 2,1 M€ l’an dernier), enfin le pôle presse à – 0,4 M€ (mais ramené à + 1M€, hors jeu d’écritures lié au plan de restructuration de la Voix du Nord et une cession immobilière).

 

Bonnes perspectives 2018

 

Au total, si le produit net bancaire (chiffre d’affaires) est juste stabilisé à 561 M€ (du fait des taux bas, et des réaménagements de crédits) surtout, la rentabilité du groupe s’envole de près de 11% pour tangenter les 160 M€. Une bonne santé qui justifie une proposition de dividende de 1,05€ à l’assemblée générale. Le Crédit Agricole Nord de France table au demeurant sur une activité commerciale et une demande de crédits toujours soutenues en 2018, avec des perspectives économiques régionales bien orientées. 2018 sera aussi marqué par l’ouverture du nouveau bâtiment Village by CA à Euratechnologies, qui pourra accueillir jusqu’à 60 start up.

On notera aussi que la Fondation de la banque, créée il y a deux ans, a accompagné 35 dossiers l’an dernier sur un rythme d’engagement de l’ordre de 25 K€ par projet dans des domaines assez disparates : du théâtre à l’italienne de Saint-Omer au cytomètre spectral de l’IRCL pour le CHRU et l’université de Lille. Elle a lancé un appel à projets sur le logement en association avec Vilogia et Anber, doté de 240 K€.

OD