EntreprendreEdito n°72- Juin 2017

> Tribune

Connaitre le style d’apprentissage de vos collaborateurs, un enjeu managérial ?


Par Dorothée Schoutteten, consultante chez Quintesens.


dschouttetenMais qu’est-ce qu’un style d’apprentissage ?
Le style, c’est la  » manière personnelle d’agir et de se comporter…  » (ROBERT). Par extension, le style d’apprentissage d’un individu, c’est son mode personnel de saisie et de traitement de l’information. Et il n’existe pas de style idéal.
On pourrait penser que connaître le style d’apprentissage n’a véritablement d’intérêt que dans la sphère de l’enseignement… Et s’il y avait autant d’enjeu à le connaître dans le domaine du Management ? Selon le modèle du cycle d’apprentissage de Kolb, repris dans de nombreux tests, il existe 4 tendances de style d’apprentissage : Appliquer, Expérimenter, Approfondir et Innover. A plusieurs reprises dans des accompagnements que j’ai menés, le style d’apprentissage m’est apparu comme une des explications à une difficulté rencontrée. Il était à l’origine de l’anxiété d’une personne dans la conduite de nouvelles missions alors que ses aptitudes étaient reconnues, ou de l’incapacité d’une autre à avancer de manière autonome dans une démarche de réflexion de carrière….
Un collaborateur dans le style « Expérimenter » appréciera de pouvoir expérimenter par lui-même, de sortir du cadre tout en étant accompagné dans la démarche par une personne d’expérience ; c’est ce style d’apprentissage qui a été identifié pour la collaboratrice anxieuse évoquée précédemment. Ayant identifié son type d’apprentissage, elle a ainsi réalisé qu’avec le soutien d’une personne d’expérience, elle pourrait mener plus sereinement la conduite des nouvelles missions confiées.
Un collaborateur dans le style « Appliquer » aura besoin d’être supervisé dans la démarche d’apprentissage. Il fonctionnera de manière optimale dans un cadre structurant et avec des règles claires à suivre. Dans mon 2e exemple, la collaboratrice a pris conscience qu’elle avait besoin d’être supervisée pour mener une réflexion structurée relative à sa carrière. Un collaborateur dans le style « Approfondir » apprendra par lui- même, de façon autonome, en prenant appui sur des références et des notions qui lui sont familières alors qu’un collaborateur de type «Innover» réalisera facilement de nouveaux apprentissages dans des environnements inconnus ou changeants. Il fera preuve d’une autonomie complète dans sa dé- marche. «L’homme ne se découvre que lorsqu’il se mesure à l’obstacle» disait Antoine de Saint Exupéry…
Dans les deux exemples cités, la méconnaissance de leur style d’apprentissage constituait un véritable obstacle à leur réussite. Leur manager respectif peut désormais les accompagner en tenant compte de leurs styles !